Avoir une page Facebook quand on a un commerce : une perte de temps ou un avantage concurrentiel énorme ?

Aujourd’hui, être propriétaire d’un point de vente, d’un restaurant ou encore d’un hôtel (bref, un lieu physique), c’est parfois se sentir un peu à l’écart de tout ce monde numérique. Le e-commerce vous fait perdre des clients, les clients comparent les prix sur leur smartphone, commandent sur Amazon et ne sortent au restaurant que s’il a de bonnes notes sur Trip Advisor.

Les temps ont changé, c’est certain. Et il est parfaitement légitime de vous poser une question essentielle: est-ce que je dois aller sur les réseaux sociaux moi aussi ? Dois-je avoir ma page Facebook ?

A noter : cet article vous intéresse aussi si vous avez un ecommerce ou que vous vendez sur des places de marché comme A Little Market ou Etsy

Je ne comprends rien à Facebook : est-ce grave docteur ?

Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul dans ce cas ! Je vais même vous avouer un secret : les community managers (ceux dont le métier consiste, entre autres, à animer des pages Facebook), ne comprennent pas toujours tout à Facebook non plus !

Vous voulez savoir pourquoi ? Parce que Facebook est un outil très puissant qui recense de nombreuses fonctionnalités. Et comme la firme américaine ne veut pas perdre ses abonnés, elle s’adapte en mettant le réseau social à jour presque quotidiennement. Entre les mises à jour dans la présentation (un petit bouton qui change de place par exemple), l’ajout de fonctionnalités de publication (comme les différents formats photo) ou encore des modifications dans l’outil publicitaire (Facebook Ads), il est difficile, même pour un pro, de tout savoir et de tout comprendre.

Un community manager honnête vous répondra souvent « je ne sais pas, il faut que je vérifie », afin de s’assurer de bien avoir la réponse à votre question.

Ne rien comprendre à Facebook, ce n’est pas grave en soi (vous êtes rassuré ?), puisque vous n’avez pas besoin de connaître toutes les fonctionnalités pour vous lancer. Mais comprendre un peu à quoi ça sert et quelle stratégie utiliser pour que cela vous rapporte, ça oui, c’est important.

Même si vous avez une personne qui s’occupe à votre place de gérer votre page Facebook, il faut que vous compreniez ce que cela peut vous apporter car vous êtes seul à connaître votre commerce et vos clients aussi bien ! Vous aurez alors des idées que personne d’autre n’aura.

Ce que Facebook peut rapporter à votre boutique, restaurant ou point de vente

S’il y a une chose que vous devez savoir sur Facebook, c’est ceci :

Facebook est un outil qui vous permet d’être là où sont vos clients, et de générer du trafic en point de vente

Facebook, c’est un peu la poule aux oeufs d’or… pour les autres ! Tout le monde en parle, il y a des reportages à la télé, vos concurrents y sont et semblent en tirer grand profit. Tout le monde sauf vous… Oui, la frustration est énorme. Voir les autres réussir, lire des articles nous disant que l’on peut réussir facilement sur Facebook, voir ses clients utiliser Facebook, ses enfants, sa famille…

Il y a pourtant certaines vérités à savoir :

  • Tous vos concurrents ne sont pas sur Facebook. Si vous regardez bien, tous les commerçants n’ont pas encore pris le train Facebook : vous avez donc un chance énorme de prendre les devants (mais ne tardez pas trop) !!
  • Cela ne fonctionne pas pour tout le monde. Il faut la bonne stratégie, il faut y consacrer du temps et de l’argent, comme tout autre outil de communication
  • Réussir facilement sur Facebook est un doux rêve. Votre commerce, l’avez-vous monté facilement ? Est-ce que c’est facile tous les jours ? Non ? Pareil pour Facebook (et un peu pour tout dans la vie en fait)
  • Vos clients sont sur Facebook, alors vous devez y être. Et si ça ça ne vous convainc pas alors ce n’est pas, la peine de lire la suite.

Ce que Facebook peut vous rapporter donc, c’est de la visibilité auprès de vos clients et cibles (prospects), une audience qui s’intéresse à vous et… des clients !

Je vais vous donner deux exemples concrets de clients à moi travaillant sur des secteurs d’activité différents. Chacun a gagné des clients grâce à Facebook, et donc généré du chiffre d’affaires.

L’exemple de la boutique vendant des sacs personnalisables en local

Cette boutique toute récente (2 mois d’existence) n’avait aucune présence sur Facebook. L’objectif était de faire connaître le produit (en expliquant la personnalisation), mais aussi faire connaître la boutique en local uniquement, car d’autres boutiques existent dans d’autres villes.

Le challenge était important car la boutique n’avait pas pignon sur rue et manquait de passage. Et trop de communication sur la marque risquait d’attirer les acheteurs sur le site national, et non dans la boutique en local.

L’idée a été de tourner une vidéo en direct sur Facebook, pour faire visiter la boutique aux internautes (pour la situer géographiquement), avec la commerçante face caméra qui présentait le produit de façon ludique.

2 personnes ont vu la vidéo en direct.

Dur, mais attendu : la page comptait alors moins de 130 fans !

Alors on a mis un petit budget publicitaire et là, ça a été l’explosion ! 54 071 personnes ont vu passer la vidéo et 39 088 l’ont regardé ! La vidéo a généré 1738 mentions j’aime, 182 partages et 165 commentaires !!!

La vidéo en direct, associée à un petit budget publicitaire, a permis de générer plus de 3000 € de vente dans les jours qui ont suivi

Sans compter le nombre croissant de personnes qui se sont déplacées dans la boutique « parce qu’ils l’avaient vu sur Facebook ».

Le restaurant japonais qui a boosté sa visibilité grâce à Facebook

Je vous parle ici d’un restaurant japonais avec pignon sur rue, mais très peu débordé par la clientèle. Plusieurs raisons à cela, notamment des commentaires négatifs sur Trip Advisor datant de plus de deux ans, mais qui faisaient toujours leur effet. Le restaurant avait donc lancé une page Facebook afin de se faire connaître et de travailler son image de marque.

Problème : la page Facebook était laissée à l’abandon et ne comptait que… 20 fans. Pas de quoi faire se déplacer même les plus gros amateurs de sushis.

J’ai donc décidé de jouer sur les codes des réseaux sociaux et de cibler la clientèle sushi friendly en local. Le visuel Facebook était très simple, mais efficace : « I ❤️  [love] sushis », accompagné d’un petit texte invitant les internautes à le partager sur leur page s’ils étaient fans de sushis.

Afin de s’assurer une certaine visibilité (rappelez-vous que nous n’étions alors qu’à 20 fans !!), un petit budget publicitaire a été alloué.

Résultat ? La publication a été vue par 19 737 personnes (objectif visibilité rempli !) et a généré 295 mentions j’aime, 45 partages et 34 commentaires. 

Grâce à d’autres publications montrant les produits proposés par le restaurant, la clientèle a commencé à revenir : pari gagné !

Facebook, bien utilisé, peut vous faire gagner en visibilité, en notoriété et faire entrer des clients directement dans votre point de vente ou restaurant

Combien coûte vraiment une page Facebook ?

Facebook est un outil gratuit. Vous pouvez créer votre page gratuitement, publier des photos, vidéos et autres liens, vous pouvez inviter des personnes à aimer votre page… Oui, toutes ces fonctionnalités qui vous offrent une visibilité sur le réseau social le plus utilisé de France sont gratuites.

Alors pourquoi je parle de coût et d’investissement financier ?

Parce que lorsque l’on veut générer du chiffre d’affaires, rien n’est gratuit. Et si vous avez lu les deux exemples cités au-dessus, vous aurez noté un point commun : un budget publicitaire a été alloué aux publications.

Certes, vous n’avez peut-être pas beaucoup d’argent à investir sur Facebook. Vous avez peur que cela ne vous rapporte pas et donc d’avoir perdu de l’argent. Tout cela est parfaitement légitime.

Faisons tout de même le point. Pour faire un bon gâteau, vous faites quoi ? Vous achetez les ingrédients, donc vous investissez. C’est pareil pour votre entreprise. Si vous voulez que cela vous rapporte, à un moment donné il vous faut investir. Et rien n’est plus vrai sur Facebook.

Voici les chiffres relatifs aux deux exemples cités plus haut, pour que vous ayez une idée de ce que Facebook peut vous rapporter :

  • La boutique en local a investi un budget publicitaire de 209€ sur la vidéo en direct. Cette vidéo a rapporté plus de 3000€ en ventes. Bien sûr, la vidéo a été présentée à la bonne audience, et un travail de réponse à tous les commentaires (et critiques, car il y en a toujours) a permis de maintenir la visibilité du post pendant plusieurs jours.
  • Le restaurant japonais a investit 60€ sur sa publication qui a permis, malgré ses 20 fans, d’être visible auprès de 19 737 personnes.

Vous voyez, on ne parle que de quelques centaines d’euros, rien de bien affolant. Bien sûr, en fonction de votre activité, de la ville où vous vous trouvez (ou si vous êtes au national), de votre cible ou encore de votre secteur d’activité, le budget à investir en publicité sera plus ou moins important. Mais cela vaut le coup ! Car il vaut mieux investir 500€ par mois et voir se multiplier son nombre de clients que ne rien investir et rester au niveau 0 en terme de chiffre d’affaires.

Quand je parle d’investissement d’ailleurs, je ne parles pas que de budget publicitaire. J’ai souvent des clients qui jouent les radins pour pas grand chose…

N’ayez pas peur d’être généreux !!! Offres spéciales pour vos fans Facebook, jeux concours, invitation de bloggeurs… tout est permis pour attirer des clients !

Imaginez que vous ayez une boutique de bijoux : vous créez tout à la main, y passez beaucoup de temps et y mettez beaucoup d’amour. Plutôt que de rester dans l’optique de vendre absolument chaque pièce, vous pourriez en offrir une lors d’un petit jeu concours. Le jeu peut tout simplement consister à laisser un commentaire sur votre publication et à la partager sur leur page. Vous allez gagner en visibilité et en notoriété, pour le prix de l’une de vos créations : pas mal non ?

Qu’est-ce que je dois faire sur Facebook pour attirer des clients ?

Vaste sujet ici, mais heureusement pour vous, je vous rassemble les points clés ci-dessous :

  • Une présence régulière sur Facebook : 3 à 4 publications par semaine
  • Ne pas faire que poster : s’intéresser à sa communauté en posant des questions et en répondant aux commentaires
  • Partager du contenu intéressant pour votre communauté… et non, les supers fonctionnalités de votre produit ne vont pas les intéresser tous les jours.
  • Varier le contenu : infos exclusives, coulisses (le chef en train de préparer un plat, vous en train de créer un nouveau bijou…), contenu promotionnel (très peu), jeu
  • Tester : votre communauté va évoluer et il faut rester à son écoute. Par exemple, si les petits jeux fonctionnent (pas besoin de faire gagner quelque chose à chaque fois : cela peut-être la photo d’un plat avec la question « saure-vous retrouver les ingrédients ? »), alors continuez. S’ils ne fonctionnent pas, alors arrêtez.
  • Dire à votre communauté ce que vous attendez d’elle : « réservez ici (lien / numéro de tel) », « partagez ce post », « commentez »…

Vous vous en doutez, il y a mille et unes techniques pour se différencier sur Facebook, et cela peut faire l’objet d’articles longs comme le bras, de cours ou encore de formations universitaires. Mais si vous appliquez ces quelques principes, vous êtes déjà en avance sur la plupart des professionnels qui utilisent Facebook.

Vous pouvez même télécharger des idées de publications Facebook que j’ai rassemblé dans un petit document ici.

Et si cela ça ne marche pas pour moi ?

Avant tout, soyez patient : cela ne va pas se faire du jour au lendemain. Comptez bien 2 à 3 mois de travail pour voir le retour (cela peut être plus rapide, mais on parle d’attirer des clients sur le long terme, et non de coups de buzz).

Afin d’assurer une présence efficace (et donc rentable) sur Facebook, vous allez devoir y passer du temps, travailler le contenu, apprendre à connaître votre communauté, voire même investir un budget publicitaire.

Vous devez prendre Facebook au sérieux et ne pas être impatient. Vous en tirerez profit si vous êtes sérieux dans votre démarche et investi. Votre communauté le verra, et votre chiffre d’affaires en bénéficiera. Une stratégie Facebook payante sera une stratégie sur le long terme, tout comme votre business.

Si ça ne fonctionne pas pour vous, posez-vous d’abord ces questions :

  • Est-ce que votre cible se trouve bien sur Facebook ?
  • Est-ce que vous respectez bien les points clés mentionnés plus haut ?
  • Est-ce que vous y passez le temps nécessaire ?
  • Avez-vous investi un budget publicitaire et avez-vous correctement ciblé vos pubs ?
  • Sur quelle base est-ce que je dis que cela ne fonctionne pas ? N’hésitez pas à poser des objectifs, cela vous permettra de savoir où vous en êtes et où vous allez

Facebook ne fonctionne vraiment pas ? Alors peut-être que ce n’est pas le bon réseau social pour vous ou peut-être que le contenu que vous partagez n’est pas adapté. Je peux vous aider à booster votre page Facebook si vous le souhaitez. Mais gardez une chose en tête : vous ne perdez vraiment pas grand chose à essayer : tout le monde a commencé comme vous !!

Pour conclure

Baser tout sur Facebook ne sera pas forcément une bonne idée, mais ce qui est sûr, c’est que vous perdez de l’argent à ne pas être sur les réseaux sociaux. Et vous ne risquez pas grand chose à essayer… Alors lancez-vous !

Des questions ? Dites-moi en commentaire de cet article ce que vous avez appris et ce que vous allez mettre en place pour réussir sur Facebook !

 

Rejoignez la communauté de ceux qui réussissent sur le web !

Je vous envoie par email mes conseils pratiques, astuces et actions concrètes à mettre en place pour que vous aussi, vous réussissiez grâce aux réseaux sociaux. Inscrivez-vous vite :

Add A Comment