Ce que le meilleur vendeur du monde m’a appris

J’ai lu le livre de Joe Girard, élu meilleur vendeur au monde, en ayant un peu peur de ce que j’allais trouver dedans. Je déteste le commercial et je ne voulais pas de conseils de vendeurs aux dents longues.

Ce que j’ai trouvé dans ce livre c’est pourtant tout autre chose. Et notamment des conseils précieux à appliquer tout de suite !

Créer du lien avec les clients

Si Joe Girard est un expert quelque part, c’est en relation clients. Son livre, dont le titre peut faire peur (« Comment vendre n’importe quoi à n’importe qui« ), donne toutes ses techniques mises en place au fil des années pour attirer des clients mais surtout… les fidéliser !

A tel point que ce vendeur auto salarié, qui a vécu sa carrière bien avant l’arrivée des réseaux sociaux, avait embauché des personnes pour gérer sa relation client et ses ventes avec lui. Il avait tellement de personnes qui venaient par un bouche à oreille soigneusement orchestré qu’il n’avait plus le temps de vendre des voitures !

La bonne nouvelle, c’est que tu peux appliquer ses techniques très facilement dès aujourd’hui, sur les réseaux sociaux comme en-dehors.

Se faire connaître

Afin de se faire connaître, Joe Girard a investi dans les cartes de visite. C’est-à-dire qu’il est parti du principe que ça ne coûtait pas grand chose mais que cela pouvait lui rapporter beaucoup.

Il distribuait ses cartes de visite à tout le monde : la caissière du supermarché, le boulanger, la serveuse du restaurant… ou même son vétérinaire !

Tout le monde était pour lui un client potentiel ou une personne qui pouvait faire passer sa carte à quelqu’un recherchant une voiture. L’objectif affiché était clair : plus il parle de lui, plus de personnes ont sa carte et plus il a de chances de voir des clients arriver en concession.

Faire de son client un ambassadeur

Lorsqu’un client lui achetait une voiture, Joe Girard faisait déjà en sorte de bien faire son travail en le conseillant sur la voiture parfaite pour lui. Il s’assurait ainsi d’avoir un client satisfait… qu’il pouvait ensuite transformer en ambassadeur de marque, ou porte-parole.

Lorsque le client venait chercher sa voiture, il lui glissait plusieurs cartes de visite dans sa boîte à gants. Avant que le client ne parte, il l’encourageait à distribuer les cartes à ses amis ou connaissances qui pourraient, un jour, avoir besoin d’acheter une voiture. Un bon moyen de capitaliser sur la satisfaction du client à un moment clé de la relation !

Fidéliser le client sur le long terme

Pour Joe Girard, la relation avec le client ne s’arrête pas quand il sort du garage avec sa voiture neuve. Bien au contraire, c’est là que tout commence !

Chaque année, il envoyait ainsi une carte d’anniversaire à son client, écrite à la main (donc personnalisée), afin de garder le lien avec une petite attention sympathique. Bien entendu, il glissait quelques cartes de visite dans l’enveloppe afin d’encourager son client à les partager à son entourage.

Selon les estimations de Joe Girard, chacun d’entre nous a un potentiel de 250 personnes « proches ». Soit 250 opportunités de se faire connaître. D’où l’importance de créer le lien et de l’entretenir.

Quand on regarde aujourd’hui, avec les réseaux sociaux, tout peut vite se démultiplier et pourtant, alors que le contact est facilité, on ne saisit pas toujours la chance de se faire connaître. Alors que penses-tu d’appliquer les conseils de Joe Girard en ligne et hors ligne pour ton activité ? 😉

>>> Le livre de Joe Girard n’est disponible qu’en anglais, mais si tu lis l’anglais je te le recommande vivement. Il est très facile à lire et tu apprendras plein de choses : « How to sell anything to anybody« .

Add A Comment